Webdeco.be
Webdeco.be
Webdeco.be
Webdeco.be
Webdeco.be

Les piscines se la jouent naturel...

Les piscines se la jouent naturel...

Depuis quelques années déjà, les piscines naturelles ont fait leur apparition chez nous. Elles ne nécessitent aucun produit chimique puisqu'elles sont basées sur un principe de filtration naturelle. Sont-elles aussi écologiques que cela pour autant?

 

Piscine naturelle

 

On les appelle piscines naturelles, bio-piscines, piscines écologiques, piscines vivantes, bassins de baignade naturels... Autant de termes pour une même réalité. Cette piscine annoncée comme «celle de demain» se veut naturelle, vague du «tout bio» oblige! C'est en Australie que les premières piscines du genre ont fait leur apparition. Là-bas, on les appelle «dam», terme qui désigne un petit bassin, dans lequel les animaux venaient boire à l'origine. En Europe, les piscines naturelles ont vu le jour dans les pays adeptes du développement durable et de l'écologie, comme l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Autriche ou encore la Suisse. Aujourd'hui, ces bio-piscines se présentent comme la tendance du moment chez nous également. La piscine naturelle est une pièce d'eau à plusieurs bassins garnis de plantes aquatiques. Une composition idéale pour une intégration dans le jardin: du vrai camouflage! Répondant aux exigences de la décoration extérieure, les constructeurs proposent également de plus en plus des piscines naturelles aux formes plus épurées. Le bassin de baignade ressemble alors à une piscine traditionnelle.

Piscine naturelle

 

100% Bio

Fini les produits chimiques donc, ici la filtration s'effectue de manière naturelle avec une eau tout à fait transparente à la clef. Mais pour arriver à un tel résultat, il va falloir un peu plus d'espace... En effet, la piscine naturelle ne se limite pas à la zone de baignade, elle nécessite également deux autres bassins qui vont servir au filtrage de l'eau. La zone de régénération se compose de plantes aquatiques. Comme son nom l'indique, elle sert à régénérer l'eau, mais va aussi lui permettre de se réchauffer légèrement, grâce à sa moindre profondeur. La troisième zone sert à l'oxygénation et à la désinfection de l'eau. Là aussi, des plantes sont utilisées, cette fois oxygénantes. Avec ces différents bassins, la piscine naturelle s'avère être un véritable écosystème où l'équilibre de l'eau est assuré par des plantes épuratrices. C'est le principe du marais filtrant: les polluants sont dissouts par les plantes. La méthode a malgré tout ses limites... Il est par exemple déconseillé de se baigner badigeonné de crème solaire!

 

Qui dit bio ne dit pas forcément écolo!

En éliminant l'utilisation des produits chimiques, la piscine naturelle évite aussi les désagréments liés au chlore (irritation, peau sèche...). Elle est de ce fait une piscine biologique, mais même si certains l'appellent aussi «piscine écologique», elle n'en possède pas pour autant les qualités. La bio-piscine présente effectivement la particularité d'une évaporation plus élevée que celle d'une piscine classique. La présence de plantes et l'impossibilité de la bâcher notamment font que l'eau s'évapore en masse, ce qui nécessite un apport en eau plus élevé. Il est par ailleurs indispensable de garder un certain niveau dans le bassin pour permettre le maintien de l'équilibre naturel.

 

Un deuxième aspect fait de cette bio-piscine une grande consommatrice d'énergie... Pour permettre la circulation de l'eau entre les trois bassins, une petite pompe est nécessaire. Contrairement aux piscines classiques où les pompes peuvent être utilisées de manière irrégulière, la piscine naturelle demande elle un usage continu de la pompe. La consommation électrique est donc plus élevée que pour une piscine classique.

 

La bio-piscine présente malgré tout un impact positif sur l'environnement! Qui dit absence de produits chimiques, dit aussi absence de pollution directe de l'eau et du sol. Outre cet aspect, la présence de plantes assure aussi une plus grande biodiversité au jardin. Les associations de protection de la nature estiment par exemple qu'il y a trois fois plus d'oiseaux dans un jardin avec une bio-piscine que dans un jardin avec une piscine traditionnelle. Enfin pour ceux qui penseraient que la tendance du bio fait forcément augmenter les prix, voilà de quoi les rassurer: les tarifs sont sensiblement les mêmes. Il faut compter entre 40.000 et 50.000 euros pour une piscine de 30 m². Alors, on pique une tête?

 

Piscine naturelle

 

- AURORE SALSANO -

Tags : piscine , inspiration